Aller au contenu principal

BIOSCOPE 3

Bioscope 3

 

Interdiction de lecture aux 14 ans et plus. Autrement dit, cette rubrique s'adresse UNIQUEMENT aux plongeurs de 8 à 14 ans.

 

Cher Dauphin,

 

Comme promis dans Bioscope 2, nous allons continuer notre petite promenade parmi les invertébrés de nos carrières.

 

Les plus faciles à reconnaître, après l'écrevisse, sont certains mollusques (corps mou protégé généralement par une  ou deux coquilles). Ceux qui n'ont qu'une coquille s'appelle gastéropodes, c'est-à-dire que le ventre – gaster – sert de pied – pode. Ceux qui ont 2 coquilles sont des bivalves.

 

Tu verras donc rapidement l'anodonte, bivalve de 10 à 20 cm. Il est brunâtre avec l'avant enfoncé dans  la vase ou le sable. Tu peux repérer le sillon qu'il laisse derrière lui pendant sa progression.

Un autre bivalve c'est la moule zébrée qui fait 2 à 4 cm. Elles vivent souvent en groupe sur des pierres où elles s'accrochent grâce à leur byssus qui est un ensemble de filaments produits par une glande de la moule. (les moules de mer que tu manges à la maison ou au restaurant produisent aussi un byssus)

Si tu as de la chance, tu pourras voir certaines années des méduses d'eau douce. Elles naissent en pagaille et te voilà entouré de centaines de petites méduses qui ne dépassent pas 2 cm. Elles ne sont pas dangereuses pour nous  mais projettent du poison sur des animaux microscopiques dont elles se nourrissent.

Dans certaines carrières tu verras de grosses taches blanches sur les rochers. N'y touche pas, ce sont des éponges très, très fragiles. Approche-toi doucement et regarde bien sans faire de mouvement avec les mains pour éviter le déplacement d'eau qui peut les émietter.

Ensuite, il y a toute une vie cachée sous les pierres. Pour bien voir ce qui s'y cache, tu dois soulever le caillou tout doucement afin de ne pas provoquer un nuage de boue. Sinon tu ne vois plus rien. Retourne le caillou et tu découvriras souvent soit de petits crustacés (rappelle-toi l'écrevisse dans bioscope 2), soit de petits vers, soit des larves d'insectes telles la libellule ou la demoiselle. D'autres larves vivent sous les pierres dans de petits tubes appelés fourreaux. D'après la forme ou la composition de ces fourreaux, les spécialistes peuvent te dire de quel insecte il s'agit. Ce sera peut-être ton cas dans quelques années. N'oublie pas de remettre le caillou dans la même position car les animaux qui vivent en dessous ont besoin d'ombre, ce qui vit au-dessus a besoin de lumière.

 

Il y a encore des tas d'autres choses à voir dans nos carrières, mais je ne suis pas ici pour t'encombrer l'esprit. Je suis toujours prêt à répondre à tes questions à l'EPN ou au 081.22.91.16 au par mail (jo.miser@skynet.be)

La prochaine fois, nous commencerons à parler de la mer et de ses habitants et ça, c'est immense !

 

Salut, jeune frère plongeur

Jo.

 

 

 

 

 

 

 

Photos: